Da Le Monde del 28/09/2005
Originale su http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-693585@51-645371,0.html

En Pologne, les conservateurs victorieux proposent Kazimierz Marcinkiewicz pour premier ministre

C'est un économiste de 46 ans, Kazimierz Marcinkiewicz, qui a été proposé au poste de premier ministre par le parti conservateur Droit et Justice (PiS), victorieux dimanche des élections législatives en Pologne. Le chef de ce parti, Jaroslaw Kaczynski, a annoncé ce choix mardi 27 septembre. Reste au président de la République, Alexandre Kwasniewski, à approuver cette candidature, mais celui-ci ne peut guère refuser un représentant d'un parti qui a clairement gagné les élections.

"J'ai décidé que Kazimierz Marcinkiewicz est le candidat qui assurera de façon la plus rapide et la plus efficace la formation du gouvernement", a déclaré Jaroslaw Kaczynski devant la presse. Il "est très bien préparé pour résoudre les problèmes économiques, il a une bonne réputation dans les milieux d'affaires". Lui-même candidat naturel au poste de premier ministre – qui est le plus important dans le système politique polonais –, le chef du parti a finalement décidé de s'effacer pour ne pas gêner son frère jumeau, Lech Kaczynski, candidat à l'élection présidentielle du 9 octobre.


CONSTRUIRE "SANS TARDER" LE PROGRAMME DE LA COALITION

Lech Kaczynski est en effet en position difficile face au libéral Donald Tusk, favori des sondages et chef de la libérale Plate-forme civique (PO), arrivée deuxième au scrutin législatif. De l'avis même des frères jumeaux, une candidature de Jaroslaw à la tête de l'exécutif compromettrait largement les chances de Lech.

Après avoir balayé une gauche discréditée par une série de scandales de corruption, PiS et PO disposent ensemble de 288 sièges sur 460 à la Diète (Chambre basse) et devront former ensemble un gouvernement."Nous devons commencer sans tarder à construire le programme de la coalition. Ce n'est qu'après que nous choisirons les meilleurs candidats de PiS et de PO pour le réaliser", a déclaré M. Marcinkiewicz aux journalistes. "Il s'agit d'une grande tâche de réformer l'Etat", a-t-il ajouté, tout en reconnaissant l'existence "de nombreuses controverses dans le domaine de l'économie" entre les conservateurs et les libéraux.

Avant même l'annonce de sa candidature à la tête du gouvernement, M. Marcinkiewicz a précisé que son parti proposait au libéraux la création de six groupes de travail, pour se pencher ensemble notamment sur l'économie, la politique étrangère, la santé et les questions sociales.

Sullo stesso argomento

Articoli in archivio

Approvato il dossier del senatore svizzero Marty
Consiglio d'Europa, sì al rapporto sui voli Cia
Coinvolti almeno 14 paesi, tra cui l’Italia. Dovranno chiarire il loro ruolo nel trasferimento di presunti terroristi da parte degli Usa
di Guido Olimpio su Corriere della Sera del 27/06/2006
Le doppie velocità
L’Europa e il caso polacco
di Aldo Rizzo su La Stampa del 21/11/2005
 
Cos'� ArchivioStampa?
Una finestra sul mondo della cultura, della politica, dell'economia e della scienza. Ogni giorno, una selezione di articoli comparsi sulla stampa italiana e internazionale. [Leggi]
Rassegna personale
Attualmente non hai selezionato directory degli articoli da incrociare.
Sponsor
Contenuti
Notizie dal mondo
Notizie dal mondo
Community
• Forum
Elenco degli utenti

Sono nuovo... registratemi!
Ho dimenticato la password
• Sono già registrato:
User ID

Password
Network
Newsletter

iscriviti cancella
Suggerisci questo sito

Attenzione
I documenti raccolti in questo sito non rappresentano il parere degli autori che si sono limitatati a raccoglierli come strumento di studio e analisi.
Comune di Roma

Questo progetto imprenditoriale ha ottenuto il sostegno del Comune di Roma nell'ambito delle azioni di sviluppo e recupero delle periferie

by Mondo a Colori Media Network s.r.l. 2006-2020
Valid XHTML 1.0, CSS 2.0