Da Le Monde del 10/06/2005
Originale su http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-660443@51-627490,0.html

Chirac et Schr÷der veulent poursuivre la ratification du traitÚ constitutionnel

Désireux de sauvegarder le rôle moteur du couple franco-allemand, le président français, Jacques Chirac, a reçu le chancelier allemand, Gerhard Schröder, vendredi 10 juin. Ensemble, ils ont appelé à "un compromis constructif" et plaider pour la poursuite du processus de ratification de la Constitution en Europe.

Pour la seconde fois en une semaine, ils ont également évoqué le sommet européen de jeudi et vendredi prochains à Bruxelles, qui doit décider de l'avenir de la Constitution européenne, déjà ratifiée par dix pays, et trouver un accord sur les perspectives financières 2007-2013 de l'UE. "Nous sommes tous les deux d'accord pour réaffirmer combien l'Union européenne (...) a besoin avant tout de se rassembler et de réfléchir", a déclaré M. Chirac.

A l'issu de l'entretien, le président français a notamment appelé les Européens et en particulier les Britanniques à "faire un effort" pour parvenir à un accord sur le budget lors du prochain sommet de Bruxelles. "Nos amis britanniques doivent prendre conscience aussi de l'évolution des choses et par conséquent de la nécessité d'une plus grande équité dans les charges que chacun supporte", a-t-il dit en évoquant le rabais dont bénéficie la Grande-Bretagne depuis 1984.


"FAIRE UN GESTE"

Concernant ce rabais M. Chirac avait déjà jugé, jeudi dernier, que "le principe de l'équité met en cause, il faut bien le reconnaître, le chèque britannique". "Le temps est venu que nos amis anglais comprennent qu'il faut aujourd'hui faire un geste de solidarité à l'égard de l'Europe", en acceptant une remise en cause de ce chèque.

Répliquant au président français, le premier ministre britannique, Tony Blair, avait alors estimé de son côté que son pays avait déjà "fait un geste" sur sa contribution au budget européen, "parce que ces dix dernières années, même avec le rabais britannique, nous avons fait une contribution à l'Europe deux fois et demie supérieure à celle de la France", avait déclaré M. Blair à Downing Street à l'issue d'une rencontre avec son homologue danois, Anders Fogh Rasmussen.

Un accord à Bruxelles dépendra en large part d'une solution sur ce rabais, actuellement de quelque 5,3 milliards d'euros, mais qui gonfle avec l'augmentation du budget européen et devrait représenter une moyenne annuelle de 7,1 milliards d'euros sur la période 2007-2013.


"NE PAS TRANSIGER SUR LA PAC"

Au terme de son entretien avec le chancelier allemand, le président Jacques Chirac a par ailleurs fermé la porte à toute renégociation de l'accord de Bruxelles sur la politique agricole commune (PAC) en affirmant qu'il "n'était pas disposé à transiger sur cet accord unanime".

Etabli en octobre 2002, cet accord a fixé par avance les dépenses de soutien aux agriculteurs jusqu'en 2013, la France étant le principal bénéficiaire de la PAC qui représente encore quelque 45 % du budget de l'UE. "Nous ne pourrions pas accepter une réduction quelle qu'elle soit des aides directes qui sont destinées à nos paysans pendant la période jusqu'à 2013", avait prévenu le président Chirac la semaine dernière.

Après M. Schröder, M. Chirac poursuivra la préparation du sommet de l'UE en recevant le premier ministre britannique, mardi.

Sullo stesso argomento

Articoli in archivio

Sondaggio della "Bild": il 96,9% dei tedeschi voterebbe "no". Oggi vertice Schroeder-Chirac
Ma anche la Germania "boccia" la Costituzione Ue
di Andrea Tarquini su La Repubblica del 04/06/2005
Il Manifesto di Genova per rilanciare processo costituente europeo
Manifesto europeo delle cittadine e dei cittadini europei riuniti nella Convenzione di Genova il 3 e il 4 dicembre 2005
su PeaceLink del 05/12/2005
Grave tensione tra Europa e ayatollah. "Abbiamo diritto all'energia atomica". Schroeder: "L'Occidente unito contro la bomba"
"Nucleare, sanzioni contro l'Iran"
Avvertimento dell'Ue, ma Teheran va avanti: "Apriremo le centrali"
di Alberto Mattone su La Repubblica del 03/08/2005

News in archivio

Prodi: ''Serve un'autoritÓ Ue''
Energia: blackout elettrico in mezza Europa
Tra le 22 e le 23 sono rimaste al buio alcune regioni di Germania, Francia, Italia (Piemonte, Liguria e Puglia) e Belgio. L'Authority chiederÓ un'indagine europea
su Adnkronos del 05/11/2006
 
Cos'´┐Ż ArchivioStampa?
Una finestra sul mondo della cultura, della politica, dell'economia e della scienza. Ogni giorno, una selezione di articoli comparsi sulla stampa italiana e internazionale. [Leggi]
Rassegna personale
Attualmente non hai selezionato directory degli articoli da incrociare.
Sponsor
Contenuti
Notizie dal mondo
Notizie dal mondo
Community
• Forum
Elenco degli utenti

Sono nuovo... registratemi!
Ho dimenticato la password
• Sono giÓ registrato:
User ID

Password
Network
Newsletter

iscriviti cancella
Suggerisci questo sito

Attenzione
I documenti raccolti in questo sito non rappresentano il parere degli autori che si sono limitatati a raccoglierli come strumento di studio e analisi.
Comune di Roma

Questo progetto imprenditoriale ha ottenuto il sostegno del Comune di Roma nell'ambito delle azioni di sviluppo e recupero delle periferie

by Mondo a Colori Media Network s.r.l. 2006-2018
Valid XHTML 1.0, CSS 2.0