Da Le Monde del 16/06/2006
Originale su http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0,36-784202,0.html

Népal: rencontre historique entre le chef rebelle et le premier ministre

Les pourparlers sont en cours au Népal entre le gouvernement et la rébellion maoïste. Ils pourraient mettre fin à dix ans de conflit. Pour la première fois, le premier ministre népalais et le chef des rebelles maoïstes se sont rencontrés, vendredi 16 juin. L'entrevue s'est tenue à Katmandou dans la résidence du premier ministre, Girija Prasad Koirala, où le chef des maoïstes, Prachanda ("le Féroce"), est arrivé dans la matinée. Les deux hommes n'ont fait aucun commentaire aux journalistes présents.

"Le premier ministre et notre chef [Prachanda] discutent de la façon dont pourraient prochainement se tenir des élections pour une assemblée constituante", a indiqué Dinanath Sharma, un membre de la délégation rebelle participant aux discussions. Une information confirmée par le ministre du tourisme et le ministre de l'intérieur.

Les discussions entre les deux dirigeants doivent se poursuivrent durant la journée tandis que les partis politiques ont prévu de tenir des réunions parallèles, selon la télévision d'Etat, Nepal Television.


RAPPROCHEMENT CES DERNIERS MOIS

Les pourparlers, engagés fin mai à un niveau politique inférieur, représentent la troisième tentative d'arracher un accord de paix depuis le lancement en 1996 de l'insurrection maoïste, qui a fait plus de 12 500 morts.

Partis et rebelles se sont rapprochés à la faveur du coup de force du roi Gyanendra qui s'était arrogé les pleins pouvoirs le 1er février 2005. Les maoïstes avaient alors formé une alliance informelle avec les partis pour mettre fin aux pouvoirs extra-constitutionnels du souverain, forcé de rétablir la Parlement fin avril après trois semaines de manifestations populaires.

Les rebelles maoïstes avaient signé dans la foulée un cessez-le-feu avec le nouveau gouvernement. Ils sont également convenus d'élire, vraisemblablement l'an prochain, une assemblée constituante chargée de réviser entièrement la Constitution de 1990.

Mais les guérilleros visent l'abolition pure et simple de la monarchie et la mise en place d'un système républicain, alors que certaines composantes du gouvernement actuel penchent pour le maintien d'un roi dont le rôle ne pourrait être que protocolaire.

Sullo stesso argomento

Articoli in archivio

News in archivio

Il Nepal cambia volto
Nepal: da “regno indù” a “stato secolare”
Nuove speranze per la Chiesa cattolica e le minoranze religiose
su Agenzia Fides del 23/05/2006
Le donne continuano a subire violenze e discriminazioni
Nepal: tutti gli ospedali sono pieni di feriti
I ricoverati hanno bisogno di trasfusioni di sangue, di medicine e di altri servizi
su Agenzia Fides del 21/04/2006
 
Cos'� ArchivioStampa?
Una finestra sul mondo della cultura, della politica, dell'economia e della scienza. Ogni giorno, una selezione di articoli comparsi sulla stampa italiana e internazionale. [Leggi]
Rassegna personale
Attualmente non hai selezionato directory degli articoli da incrociare.
Sponsor
Contenuti
Notizie dal mondo
Notizie dal mondo
Community
• Forum
Elenco degli utenti

Sono nuovo... registratemi!
Ho dimenticato la password
• Sono già registrato:
User ID

Password
Network
Newsletter

iscriviti cancella
Suggerisci questo sito

Attenzione
I documenti raccolti in questo sito non rappresentano il parere degli autori che si sono limitatati a raccoglierli come strumento di studio e analisi.
Comune di Roma

Questo progetto imprenditoriale ha ottenuto il sostegno del Comune di Roma nell'ambito delle azioni di sviluppo e recupero delle periferie

by Mondo a Colori Media Network s.r.l. 2006-2020
Valid XHTML 1.0, CSS 2.0