Da Le Monde del 23/11/2005
Originale su http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-713187@51-708054,0.html

Les Ukrainiens ont fêté le premier anniversaire de la "révolution orange"

L'Ukraine a célébré, mardi 22 novembre, le premier 1er anniversaire de la "révolution orange", ces dix-sept jours de protestations populaires pacifiques qui ont mis fin au régime du président Léonid Koutchma et porté au pouvoir l'ancienne opposition pro-occidentale menée par M. Iouchtchenko.

Malgré les espoirs déçus d'une bonne partie de la population, l'orange a de nouveau envahi le Maïdan Nezalejnosti (place de l'Indépendance), haut lieu du soulèvement à Kiev, mardi. Plus de 100 000 partisans de la révolution arborant leur couleur fétiche étaient présents.

Des rubans, brassards et drapeaux orange ont été distribués sur le Maïdan, où, le 22 décembre 2004, les premières dizaines de milliers de manifestants s'étaient rassemblés pour protester contre les premiers résultats officiels de la présidentielle donnant vainqueur le premier ministre pro-russe Viktor Ianoukovitch.


LE PAYS EST "SUR LA BONNE VOIE"

Le président ukrainien, Viktor Iouchtchenko, qui a été porté au pouvoir par cette "révolution", est intervenu dans la soirée devant la foule venue commémorer l'événement."Je dirai à ceux qui ont baissé les bras (...) mes amis, en tant que président de ce pays, j'affirme que nous suivons le seule bonne voie, celle de la liberté et de la justice pour chaque personne", a-t-il lancé.

Il a également appelé à réunir l'équipe "orange" à l'approche des législatives cruciales de mars 2006, en présence de son ancien alliée Ioulia Timochenko, qui a rompu avec lui après avoir été limogée en septembre du poste de premier ministre.

"Cette équipe (...) doit être unie", a-t-il estimé, sous les applaudissements, faisant référence à des figures de proue de la révolution de Mme Timochenko.

"Les élections de l'an 2006 ne sont pas les élections du Parlement ou du premier ministre, mais c'est la réponse à la question de savoir si nous réussissons à préserver ce que nous avons gagné il y a douze mois et appelons la liberté ukrainienne et la démocratie ukrainienne", a poursuivi M. Iouchtchenko.

Pour sa part, Mme Timochenko, dont le discours précédait celui du président, a mis en garde contre "une revanche" de l'ancien régime aux législatives, selon elle "aujourd'hui possible comme jamais" avant. "Je veux que nous ne relâchions pas notre attention, même pas pendant une minute", a insisté l'égérie de la révolution.


LA MAJORITÉ DES UKRAINIENS DÉÇUE

Malgré la forte mobilisation pour commémorer la "révolution orange", mardi à Kiev, la plupart des Ukrainiens se disent actuellement déçus par l'abscence de transformations rapides sur le plan économique et social. Et plus de la moitié d'entre eux (58,1 %) estiment que le pouvoir ne remplit pas ses promesses.

L'équipe "orange", arrivée au pouvoir début 2005, s'est également embourbée dans des accusations mutuelles de corruption, qui ont débouché sur le limogeage du cabinet de Ioulia Timochenko.

De surcroît, la politique économique du gouvernement, qui promettait de revoir des privatisations réalisées sous l'ancien régime, a effrayé les milieux d'affaires, ralenti la croissance économique et provoqué une baisse des investissements étrangers.

L'avalanche de problèmes a inévitablement terni l'image de "héros de la révolution" de Viktor Iouchtchenko, dont la popularité a chuté dans les sondages, passant de 72,8 % d'opinions favorables en avril à 50 % en octobre.

Malgré tout, la révolution orange, a rapproché cette ex-République soviétique de 48 millions d'habitants de l'Europe, même si le rêve de M. Iouchtchenko – l'adhésion de Kiev à l'Union européenne – reste un objectif lointain.

La nomination d'un nouveau gouvernement, en octobre, a été saluée par les analystes et les milieux d'affaires, qui espèrent une amélioration du climat économique.

Parallèlement, deux acquis primordiaux de la révolution – liberté d'expression et saine concurrence politique – reconnus jusque dans les rangs de l'opposition ont été salués par les observateurs en Ukraine et à l'étranger.

Sullo stesso argomento

 
Cos'� ArchivioStampa?
Una finestra sul mondo della cultura, della politica, dell'economia e della scienza. Ogni giorno, una selezione di articoli comparsi sulla stampa italiana e internazionale. [Leggi]
Rassegna personale
Attualmente non hai selezionato directory degli articoli da incrociare.
Sponsor
Contenuti
Notizie dal mondo
Notizie dal mondo
Community
• Forum
Elenco degli utenti

Sono nuovo... registratemi!
Ho dimenticato la password
• Sono già registrato:
User ID

Password
Network
Newsletter

iscriviti cancella
Suggerisci questo sito

Attenzione
I documenti raccolti in questo sito non rappresentano il parere degli autori che si sono limitatati a raccoglierli come strumento di studio e analisi.
Comune di Roma

Questo progetto imprenditoriale ha ottenuto il sostegno del Comune di Roma nell'ambito delle azioni di sviluppo e recupero delle periferie

by Mondo a Colori Media Network s.r.l. 2006-2020
Valid XHTML 1.0, CSS 2.0